Format d'article

Ralliement Villiers/UMP : attention danger

Eric Besson, ancien socialiste et nouvel adhérent UMP, mais aussi meilleur concurrent de Juda ( !) pose la bonne question, mais donne la mauvaise réponse : «Est-ce que l’entrée de Philippe de Villiers fait basculer le centre de gravité du comité de liaison de la majorité présidentielle? La réponse est clairement non», a déclaré le ministre de l’immigration, également président des Progressistes, mouvement associé à l’UMP.

Bien sur que le centre de gravité se déplace, il glisse dangereusement vers  «  l’extrême droite en jabot » comme l’aurait dit en son temps le Nouvel Observateur. Cette droite extrême a depuis bien longtemps combattu la laïcité et notamment l’école publique (venez voir ce qui se passe dans le département de la Vendée, notamment pour obtenir la construction des collèges publics) avec le financement d’innombrables formations privées supérieures ou initiales, dans les fameux « instituts » gérés par les Etablières.

Elle combat également tous les progrès sociétaux en faveur des femmes et des familles (IVG, divorce….) dont l’exemple le plus abjecte fut la création de la Maison d’Ariane qui devait donner la possibilité aux femmes d’abandonner leur enfant à l’adoption plutôt que de procéder à une IVG.

Elle permet à des institutions d’obédience catholique (Maison Sainte Marie et Orphelins d’Auteuil) d’accueillir les enfants placés (compétence de la protection de l’enfance pour les départements) en donnant à ces associations une partie du « marché » de l’enfance en danger (confié auparavant en exclusivité à la Sauvegarde de l’Enfance) ; elle ferme sans autre forme de procès le Relais Accueil Jeunes qui hébergeait et suivait des  ado et leurs parents, en souffrance, sous l’angle social et familial, pour transférer à la psychiatrie (Maison des adolescents gérées par un psychiatre) cette compétence. Comme si être en souffrance relevait toujours de la maladie !

Cette droite là évolue dans les milieux catholiques intégristes et prône avec les associations idoines le retour à l’ordre moral : la femme au foyer, la bonne mère de famille qui enfante, la lutte contre l’IVG, la lutte contre l’homosexualité (pire encore le mariage homo)….

Du point de vue de l’économie, le MPF soutient un protectionnisme acharné, un « capitalisme familial » qui fait la fierté de la Vendée selon lui. Les salaires y sont très bas, le syndicalisme quasiment « interdit », certains élus vantent même la Vendée comme un département de « délocalisation » tant la main d’œuvre y est docile et peu chère. 

Je ne vous parle même pas de leur vision de l’Europe, je crois que tout le monde a pu en juger pendant la campagne des européennes.

Le « système Villiers » a mainte fois été dénoncé par la gauche vendéenne, quelques courageux de droite l’ont également fait dans le département et je vous conseille vivement la lecture du « Mouton Noir » de Stéphane Frimaudeau.

Voilà à qui Sarkozy vient de s’allier, mais finalement, c’est peut-être cela que « le chanoine de Latran » recherche !

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire