Format d'article

SIDA : ne pas baisser la garde

La Région Pays de la Loire s’est engagée dans la lutte contre le Sida. Dès 2007, le Conseil régional a choisi de contribuer au Fonds Solidarité Sida Afrique. Le financement de la Région a permis de soutenir plusieurs projets en Guinée, en Côte d’Ivoire et en République Démocratique du Congo, trois pays touchés par une épidémie qui frappe les populations particulièrement affaiblies par des contextes de pauvreté ou de conflit.

Dans un contexte de crise économique, environnementale et sociale, le Conseil régional des Pays de la Loire a également choisi de placer la solidarité au cœur de son programme d’actions et entreprend une démarche ambitieuse dans la lutte contre les discriminations, en faveur de la justice sociale et de l’accompagnement de la jeunesse dans son intégration à la société pour que l’égalité des droits soit une réalité pour chaque femme et chaque homme du territoire.

C’est le sens de l’Engagement régional pour l’égalité des droits et la lutte contre les discriminations approuvé le 27 janvier dernier.

Dans ce cadre, le Conseil Régional apporte son soutien pour l’organisation de la manifestation « Après-midi du Zapping » par l’association Solidarité Sida  (18 000 €), à l’heure où les associations s’inquiètent de la baisse de la prévention face à cette maladie.

180 lycéens de Vendée se sont donc retrouvés vendredi au cinéma le Concorde, pour un « Après-midi du Zapping » : une projection du meilleur du zapping de Canal +, entrecoupée de spots de prévention, de courts-métrages et de sketchs inédits sur le sida, un quizz interactif entre le public et les animateurs de Solidarité Sida autour des questions essentielles que les jeunes se posent sur leur sexualité, et un mini-forum de santé permettant aux jeunes d’identifier les associations et les acteurs de santé à même de répondre à leurs demandes.

Le principal message étant de ne pas baisser la garde devant le SIDA et de se PROTEGER. En effet, 53 % des jeunes pensent qu’il n’y a pas de risque d’attraper le SIDA s’ils choisissent correctement leur partenaire ! L’autre message important étant celui du DEPISTAGE, en France 40 000 personnes seraient porteuses du virus sans le savoir.

Luc Barruet, directeur fondateur de Solidarité Sida avait, pour l’occasion, fait le déplacement. Merci à lui pour son amicale participation.

 

 

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire