Format d'article

Législatives en Vendée, rien d’impossible !

Dans l’édition du Monde du 20 octobre dernier, une carte électorale nous annonçait les circonscriptions qui pourraient basculer à gauche. Pour le département de la Vendée on cherche désespérément du rose ! Le Monde ne voit aucun espoir dans notre département. A nous de le faire mentir.

Pour ma part je connais bien la 2ème circonscription. Candidate en 2002 puis en 2007, je l’ai sillonnée depuis tout ce temps, notamment depuis 2004, alors que Jacques Auxiette venait de me nommer vice-présidente de la Région.

La 2ème circonscription est un mélange entre monde rural et urbain, elle comprend 5 cantons –La Mothe Achard-Talmont Saint Hilaire-Moutiers Les Mauxfaits-Mareui Sur Lay-Chantonnay- et celui de la Roche Sur Yon Sud, que j’ai gagné en 2008 sur mon adversaire de droite, avec près de 59% des suffrages.

Mes 7 années de mandat électif au sein de ce territoire et ma présence régulière et continue dans tous les cantons font que je me sens prête pour une campagne qui sera difficile mais passionnante.

Difficile parce que ce territoire est découpé de telle façon que le poids de certains cantons très à droite pèse sur le résultat, mais passionnante car déjà en 2007 j’ai très largement augmenté mon score de 2002, alors que N Sarkozy venait d’être élu sans appel. Donc rien n’est impossible.

J’ai accompagné bon nombre de dossiers régionaux et cantonaux sur cette circonscription (les contrats de territoires avec la région, les nouveaux services publics, le difficile dossier de Xynthia, les événements culturels et sportifs, les maisons de santé, l’agriculture et l’économique locale…), j’ai reçu également beaucoup d’associations, de citoyens, j’ai côtoyé les élus et visité beaucoup de communes, comme élue mais aussi comme candidate dans les précédents scrutins. C’est ce qui me donne, je crois, une certaine légitimité et une forte crédibilité.

Voir la 2ème circonscription en photos : http://www.flickr.com/photos/sylvianebulteau/

La connaissance du terrain, l’expérience, voire la confiance d’un électorat qui me connaît, peuvent faire naitre l’espoir d’un basculement à gauche.

Je ne doute pas de la victoire de François Hollande à la présidentielle et c’est sur cet élan, cette envie de gauche, que la gauche et les écologistes, rassemblés, pourrons gagner même en Vendée.

 

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire