Format d'article

Les élus socialistes signent la pétition de la fondation Abbé Pierre

 

Appel des élus socialistes et républicains
à signer la pétition de la fondation Abbé Pierre

Notre pays est confronté à la crise du logement la plus grave depuis 1945. Les chiffres sont alarmants : 1 million de logements manquent à l’appel, les prix de l’immobilier ont doublé en 10 ans, et les loyers suivent la même spirale. Les ménages consacrent désormais un quart au moins de leurs revenus mensuels au logement, alors que la file d’attente pour l’accès à l’habitat social est estimée à 1,2 millions de personnes.

Les affectations du budget de l’État pour le logement – 37 milliards d’euros – ont subi une réorientation drastique. Alors que la répartition, il y a quelques années, s’opérait pour 70 % en faveur du logement social et pour 30 % au privé, aujourd’hui 32 % du budget est affecté au locatif HLM, 35 % au locatif privé et 33 % aux propriétaires occupants. Les crédits d’aide à la pierre sont passés de 800 millions en 2008 à 473 millions en 2011 et vont diminuer jusqu’à leur disparition du fait de la loi de programmation financière triennale qui vient d’être adoptée.

A l’évidence, le logement doit être considéré comme un bien essentiel, et, à ce titre, faire l’objet d’une véritable stratégie politique et de nouvelles régulations.

Oui, il est possible de produire suffisamment de logements accessibles, réguler les marchés et maîtriser le coût du logement, moins d’injustice et plus de solidarité, construire une ville équitable et durable.

C’est parce que notre conception de la politique du logement est radicalement différente de celle du gouvernement actuel que nous appelons tous les élus en charge du logement et de l’habitat à signer comme nous la pétition de la Fondation Abbé Pierre.
Ensemble, rétablissons le droit au logement.

http://www.mobilisationlogement2012.com/je-signe-la-petition

Amitiés socialistes et républicaines
Paul Coizet, délégué national FNESR au logement
Marylise Lebranchu, présidente de la FNESR
 

 

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire