Format d'article

Stéphane Le Foll en Vendée : un ministre à l’écoute des territoires ruraux

Mardi 3 septembre j’ai eu le plaisir et l’honneur d’accueillir en Vendée Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt qui était principalement venu assister à la rentrée des classes au Lycée Nature de La Roche-sur-Yon. L’enseignement agricole dépendant effectivement du ministère dont il a la charge.

P1120086En tout début de matinée, avant le début de son programme officiel, M. le ministre est venu, en toute simplicité, à la rencontre des militants socialistes vendéens, à ma permanence parlementaire. Autour d’un petit déjeuner convivial en présence de Jacques Auxiette, M. Le Foll a rappelé aux militants les engagements pris par le gouvernement pour sortir la France de la crise dans laquelle la mauvaise gestion des finances de la précédente majorité l’avait plongée.

Pour sa première rentrée scolaire, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault, conformément à l’engagement du Président de la République, a créé des postes, mis en place la réforme des rythmes scolaires et revalorisé la formation des enseignants avec un seul objectif : « redonner sa place à l’école », pour la jeunesse.

Le ministre a également réaffirmé la volonté du gouvernement d’inverser la courbe du chômage. « La courbe du chômage pour les jeune s’est inversée, maintenant il nous reste à faire baisser la courbe et c’est l’objectif avant la fin de l’année, et je le dis, je suis sûr que nous réussirons […] Il faut être plus que jamais confiant et déterminé », c’est sur ces mots que Stéphane Le Foll a conclu son intervention, chaleureusement applaudie.

En ce jour de rentrée si particulière, nous nous sommes ensuite rendus à la rencontre des enseignants, des élèves et de leur parents au Lycée agricole Nature de La Roche-sur-Yon. C’était là l’occasion pour M. le Ministre de visiter ce très bel établissement comptant 680 élèves répartis dans différentes filières du CAP à la licence professionnelle.

Très à l’écoute des jeunes, de leurs parents et du corps professoral avec qui il a échangé, M. Le Foll a tenu à souligner l’importance de « la combinaison entre l’apprentissage, la formation initiale et de la formation continue » comme c’est le cas au Lycée Nature. Aujourd’hui, a rappelé le ministre, « l’échec scolaire, c’est que le système éducatif à du mal à assurer à la jeunesse une capacité de pouvoir, après une formation, trouver un emploi. ». La réponse du gouvernement à ce problème, trop longtemps laissé de côté par la majorité précédente, fut la création des postes nécessaires : « 200 postes d’enseignants, 30 postes d’aide à la vie scolaire et 20 postes d’enseignants chercheurs dans l’enseignement supérieur ».

Comme l’a affirmé le ministre, c’est la qualité de l’enseignement qui assurera la réussite des élèves et c’est en ce sens que le gouvernement agit. Cette rentrée, et il est nécessaire de le souligner est la première qui voit des créations et non des suppressions de postes. Il n’y a pas d’économies à faire quand il s’agit de la réussite de nos enfants. Les enjeux sont d’ailleurs bien plus lointains a affirmé Stéphane Le Foll. Car ce sont bien les élèves d’aujourd’hui qui seront les agriculteurs de demain, d’où la nécessité de ne pas négliger leur formation. Créer des postes et ouvrir des classes c’est anticiper et accompagner l’évolution de l’agriculture du futur.

La suite de la journée s’est déroulée dans une exploitation agricole à Auzay, dans la circonscription de mon collègue Hugues Fourage. A cette occasion le ministre a pu rencontrer et assurer de son soutien les agriculteurs du Sud-Vendée dont les exploitations ont été durement touchées par des intempéries en juin dernier. Stéphane Le Foll a également profité de cette occasion pour insister sur son soutien à l’ensemble des filières de l’élevage qui souffrent beaucoup de la conjoncture actuelle du marché. De retour à La Roche-sur-Yon, le ministre a conclu sa journée par la visite d’un atelier agro-alimentaire ; une légumerie gérée par l’association Aria 85 qui emploie des travailleurs handicapés.

La visite du Ministre de l’Agriculture, tout comme la visite de François Hollande en août dernier, donne à voir l’engagement résolu d’un gouvernement et d’un État totalement engagés au service de la France et ses territoires.

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire