Format d'article

Le 3ème tour se joue maintenant

Ce matin je participais à la remise d’un drapeau aux Soldats de France de Brétignolles sur Mer. Depuis 6 ans la Région des Pays de la Loire est présente à toutes les cérémonies patriotiques, commémorant la mémoire des combattants, des déportés, des harkis. Nous finançons également l’achat des drapeaux aux sections locales d’anciens combattants et affrétons, tous les ans, un avion spécial pour Auschwitz  qui transporte des jeunes lycéens vers ce lieu de mémoire, hautement emblématique de la folie de l’Homme.

La majorité régionale considère en effet que le Devoir de mémoire, de transmission et le message de paix qui l’accompagne, est important dans une démocratie. A son niveau, elle participe donc à ce travail. Je sais qu’à droite on peste et on vitupère contre cette participation, il est vrai que depuis que Jacques Auxiette est président de région, le « fait » régional s’est imposé, les élus régionaux se sont investis sur tous les terrains (économie, associations, environnement, réseau d’élus….) et ça ne plait pas à une certaine droite vendéenne qui se pensait unique maitre du jeu.

Et les langues commencent à se délier, ici ou là on nous confie entre deux portes le ras le bol de la chape de plomb du « château », le mépris dont certains responsables sont l’objet, les pressions, les coups bas, les méthodes pour dégager les gêneurs, etc…

La gauche régionale s’est imposée en Vendée et comme le disait Laurent Fabius, présent hier soir à la Roche Sur Yon, pour soutenir Jacques Auxiette : « la région tient un bilan solide ». Le 14 mars il faudra marquer de façon forte notre attachement à cette région de gauche, sans quoi notre territoire deviendra le laboratoire du sarkozysme, aux mains d’un vrai sarko boy : Christophe Béchu.

Avec ses amis villiéristes ils feront de notre collectivité ni plus ni moins qu’un tiroir caisse au service des départements (cf cette proposition insensée de rendre gratuit les transports scolaires, compétence des départements qui ne le font même pas), alors que notre projet s’inscrit dans la suite de ce qui est en place depuis 6 ans : la préservation de l’emploi et de l’outil de travail, la formation des jeunes, la formation continue des salariés, le pouvoir d’achat pour les familles, la préservation de nos grands patrimoines naturels (ici le Marais Poitevin), l’aide aux associations sportives et culturelles…..

Laurent Fabius nous a parlé du « 3ème tour ». Celui qui servira, ou pas (selon les résultats dans toute la France), de rempart contre la politique nationale dont les français ne veulent plus, alors Mesdames, messieurs, à vos bulletins de vote !

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire