Format d'article

Opération « Air Food Project » à la Roche-sur-Yon

Ce lundi 4 février, pour protester contre la suppression de l’aide alimentaire européenne quatre grands réseaux d’aide alimentaire français, le Secours Populaire, la Croix Rouge, la Banque Alimentaire et les Restos du Coeur, ont appelé à manifester dans toute la France.
Pour démontrer leurs craintes face à la possible suppression de cette aide, ces associations ont organisé un « Air Food Project ». Bien plus forte symboliquement qu’une marche dans la rue, cette action consiste à venir manger dans des assiettes vides, remplies de…rien !

Air food project à LRY

C’est à l’initiative du Secours Populaire de Vendée qu’a eu lieu le « Air Food Project » à la Roche-sur-Yon auquel je me suis rendue ce midi. Réunis autours d’une table, devant des assiettes vides, nous avons ainsi été nombreux à montrer notre inquiétude quant à la décision de l’Union européenne. Si cette aide venait à disparaître, les associations pourraient perdre jusqu’à 50 % de leur financement et cela représenterait jusqu’à 150 millions de repas en moins par an. Sans cette aide on cours à la « catastrophe humanitaire » alerte le président du Secours Populaire Julien Lauprêtre.

 Créée en 1987, cette aide, qui représente 1 euro par européen, permet depuis plus de 25 ans de soutenir les actions de nombreuses associations européennes de 20 pays sur les 27 que compte l’UE et ainsi de venir en aide à plus de 18 millions d’Européens en difficultés.

 Pour apporter mon soutien à ces associations, à leurs bénéficiaires et à cette cause essentielle, j’ai signé la pétition pour dire « Oui à la reconduction de l’aide alimentaire européenne » il y a déjà quelques semaines.

 Des discussions auront lieu les 7 et 8 mars prochains à Bruxelles à l’occasion d’un sommet consacré au budget de l’Union Européenne pour la période de 2014 -2020. Durant ce sommet les institutions européennes étudieront la possibilité de créer un nouveau fonds qui serait inclus dans le Fonds social européen et qui viendrait également en aide aux personnes sans abris. L’enveloppe envisagée serait cependant inférieure à 2,5 milliards d’euros, ce qui équivaudrait à une diminution de plus de 25 % par rapport au budget actuel.

En octobre dernier, l’Europe a reçu le prix Nobel de la Paix, il lui faut aujourd’hui s’en montrer digne et ce n’est pas en supprimant une aide ô combien importante pour des millions européens qu’elle le sera.

Pour plus d’information et/ou pour signer la pétition :
http://www.theairfoodproject.com/Accueil/Bienvenue

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire