Format d'article

Lutte contre les violences « One Billion Rising » : une très belle initiative

Selon l’ONU, un milliard de femmes à travers le monde sont battues ou violées durant leur vie : cela représente une femme sur trois. C’est cette situation que dénonce la campagne « One Billion Rising » organisée dans le monde entier le 14 février.

le-parti-socialiste-soutient-la-campagne-one-billion-rising-contre-les-violences-faites-aux-femmes

 

Députés socialistes nous avons souhaité, nous aussi, marquer ce jour et cet événement, en organisant notre « flash-mob » dans la salle des Pas Perdus au Palais Bourbon, autour de la Ministre des droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem.

députés

Le Flash Mob des députés à l’Assemblée nationale

A La Roche Sur Yon, des professeures du Pôle Universitaire et des étudiants se sont également mobilisés autour de ce projet, entre Flash Mob ludique et table ronde sur les violences.

OBR

Les cinq étudiants moteurs du projet « One Billion Rising » du Pôle universitaire yonnais

En participant à cette table ronde comme députée, j’ai eu l’occasion de rappeler que le sujet des droits des femmes, en général, était aujourd’hui remis à sa juste place, au cœur de nos préoccupations, notamment par la création d’un ministère plein et entier confié à Madame Vallaud- Belkacem.

La lutte pour l’égalité femmes/hommes traverse à présent toutes nos politiques et se traduit par des premières décisions fortes : loi sur le harcèlement sexuel, gratuité de la contraception, remboursement à 100% de l’IVG, futur mode de scrutin paritaire aux élections départementales de 2015…

Le plan interministériel de lutte contre les violences maintien sur les questions des violences une vigilance soutenue mais abordera également des axes nouveaux :

l’élargissement aux violences sexistes et sexuelles au travail 

-l’association de l’ensemble des partenaires concernés par cette problématique (les textes seront modifiés à cet effet)

-l’amélioration du recueil et de l’analyse des données statistiques des violences faites aux femmes.

Cette lutte contre les violences, ce combat pour l’égalité, à nous élu(e)s, citoyen(ne)s, enseignant(e)s, jeunes…. de les porter, de sensibiliser les français, d’agir. En cela je salue le travail des professeures du Pôle universitaire, des étudiants et bien sur des associations yonnaises qui, sans relâche, travaillent au quotidien avec les premières concernées : les femmes victimes.

Prochain rendez-vous : le 8 mars, pour la journée internationale des droits des femmes qui n’est pas la journée de « LA » femme, qui mettrait à l’honneur un soi-disant idéal féminin, mais une journée de mobilisation des pouvoirs publics pour rappeler que l’égalité est une priorité !

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire