Format d'article

« Parcours de Migrants », une expo à voir.

« La mémoire des aînés, natifs ou migrants, peut permettre de construire l’avenir des jeunes si on leur donne la possibilité de créer des liens directs, d’écouter et de vivre le quotidien des personnes qui les ont précédées ».  

C’est ainsi que l’association Paroles d’Hommes et de Femmes présente son action et c’est dans ce cadre que l’exposition  « Parcours de migrants » a ouvert ses portes hier à la Maison de Quartier dela Vallée Verte.

 Les BD sont réalisées à partir des récits d’hommes et de femmes venus d’ailleurs, l’outil est destiné à faire vivre la mémoire et permettre aux éducateurs, aux enseignants d’utiliser l’histoire pour mieux comprendre l’autre dans sa richesse, sa différence. L’association permet aussi de faire témoigner ces migrants devant les classes, dans les établissements scolaires.

 Ces rencontres entre générations permettent de travailler sur les difficultés de l’intégration, sur les modes de représentations des migrants, de réfléchir à son propre environnement social et de faire comprendre que les processus migratoires sont de tous ordres, pas uniquement Sud/Nord.

 Après la réalisation de la BD « Les migrants picards » et « franciliens », Frédéric Praud et Hamed Borsali espèrent bien travailler sur les « migrants ligériens »,  un projet qui retient toute mon attention !

 La culture comme « arme de pédagogie massive » est plus que jamais indispensable alors que le Front National frôle les 20 % d’intentions de votes pour la présidentielle. Apprendre à se connaître, dialoguer, comprendre l’histoire des ces hommes et de ces femmes, choisir l’ouverture aux autres plutôt que le repli, c’est aussi la volonté politique de la Région des Pays de La Loire qui met en œuvre un plan de lutte contre les discriminations.

 Depuis septembre 2010, la Région a initié une démarche de construction de sa politique en matière d’égalité des droits et de lutte contre les discriminations. S’engager sur cette thématique transversale à l’ensemble des politiques publiques est une opportunité pour la Région de poursuivre une démarche éthique fine renforçant les valeurs du service public portées parla collectivité. Le Plan Régional de l’Egalité des Droits et Lutte contre les Discriminations sera adopté en janvier 2012 par l’assemblée régionale, je ne manquerai pas d’y revenir.

 

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire