Format d'article

Meeting de François Hollande à Nantes

Dans le cadre des Primaires citoyennes du Parti Socialiste, François Hollande était, mercredi dernier, en meeting, à Nantes. J’ai eu l’honneur et le plaisir de m’exprimer sur un des axes fort de la campagne de François Hollande : la jeunesse. Retrouvez ci-dessous le texte de mon intervention.

Cher François, Chers amis,

 Michel Ménard l’a rappelé, je suis vice présidente de la Région des Pays de La Loire et à ce titre, permets-moi, François, de te souhaiter la bienvenue dans notre région,  une région gagnée en 2004, comme beaucoup d’autres, alors que tu étais 1er secrétaire. Je voudrais également  saluer notre premier vice président (Christophe Clergeau) ainsi que tous les conseillers régionaux du groupe majoritaire qui te soutiennent, et ils sont nombreux. 

Michel vient d’évoquer la thématique de l’éducation indissociable à mon avis de celle de la jeunesse que tu évoques au fil de la campagne comme une vraie priorité. La citoyenne, la militante, l’élue, la mère de famille que je suis ne peut qu’être sensible à tes propositions en la matière.

 

Car enfin, la jeunesse est la grande oubliée de ce gouvernement : suppression de subventions aux associations, réduction drastique d’effectifs dans l’éducation nationale, chômage galopant chez les moins de 25 ans (640 000 en France), c’est une « génération perdue » dit l’Organisation Internationale du Travail, dans un rapport publié en août dernier, valse des secrétaires d’Etat en charge de la question qui témoigne du désintérêt de l’UMP : qui s’occupe de la jeunesse au sein du gouvernement Fillon ? 5 sous ministres en moins de cinq ans, tout est dit !

 

Dans notre région, aucune création de postes pour l’enseignement secondaire alors que 2000 élèves supplémentaires sont arrivés, près de 500 jeunes souhaitant intégrer un Lycée Professionnel n’ont pas obtenu satisfaction.

 

Alors oui aux 60 000 postes dans l’éducation nationale

Oui au pacte éducatif pour la petite enfance et l’école

Oui au contrat d’autonomie pour les études et la formation des jeunes

 Oui au contrat de génération entre un employeur, un senior et un jeune, cette « alliance de génération » comme tu le dis toi-même.

Et c’est donc à travers les Etats généraux de la jeunesse que François Hollande répondra aux problèmes des jeunes. Etats généraux qu’il mettra en place sans attendre à l’issue des Primaires.

 

Cette jeunesse abandonnée doit retrouver sa place dans la république, ses droits dans la société et pour nous les adultes, la fierté  de leur faire une place dans notre pays. Nous n’en pouvons plus de cette exclusion, de cette discrimination d’âge, de couleur, de quartier, de classe sociale, nous n’en pouvons plus d’avoir presque honte d’être français quand notre système éducatif est si mal noté, quand une majorité de jeunes n’ont pas d’emplois ou quand le chanoine de Latran préfère célébrer le prêtre plutôt que l’instituteur !

 

Ici en Pays De La Loire nous venons de valider un schéma régional des jeunesses : Education, Formation, orientation, logement, santé, transport, culture, sports, accès au premier emploi sont les thématiques qui seront développés dans ce schéma, preuve que sur les territoires on peut faire de grandes choses et si l’Etat nous aide c’est encore mieux, mais aujourd’hui ce n’est pas le cas ! mais je sais qu’avec toi ce sera possible !

 

 

 Ce lien entre les besoins des territoires et ceux qui décident est plus que jamais à l’ordre du jour, tant les difficultés du rural, comme de l’urbain, sont grandes. D’ailleurs les maires des grandes et des petites villes de province qui te soutiennent l’ont bien compris, ils savent que la France a besoin d’unité, de solidarité territoriale…

 

 C’est mon petit couplet « province » mais c’est sans doute parce qu’en tant qu’élue locale je mesure les enjeux du lien fort qui doit exister entre l’Etat et les collectivités territoriales.

 

 La France des services publics, la France de la santé pour tous, la France des transports, du logement social, de l’école primaire….elle est là,  sur les territoires ! Et je sais que François Hollande sera à l’écoute des français, des élus locaux qu’il connaît bien et qu’il respecte parce qu’il est l’un d’entre nous. 

Le respect : c’est aussi une des qualités de François Hollande et pour moi c’est une qualité qui compte.  Quand vous respectez les autres, vous êtes respecté en retour. C’est ce que n’a pas compris le locataire de l’Elysée. 

Vous l’avez compris j’ai décidé de soutenir François Hollande car il est prêt et plus que jamais déterminé à conduire la Gauche à la victoire en 2012. Pour le reste des autres qualités de François Hollande je reprends à mon compte tout ce qui a déjà été dit mais qu’il est bon de répéter : François se prépare à la fonction depuis longtemps, et je me souviens du discours de la Rochelle en août 2008, alors que tu quittais tes fonctions de premier secrétaire, tu as dis que d’autres projets t’attendaient et tu as entamé ce long travail,

 

Depuis de nombreux mois, François Hollande parcourt le pays, à la rencontre des Français. A l’écoute de la population, il a pris la mesure de la souffrance sociale, d’un quotidien qui se dégrade expliquant l’absence de confiance en l’avenir !

 

J’ai une faveur à te demander : en mai 81 je n’avais pas l’âge de voter, je voudrais vivre mon mai 81 à moi, l’année prochaine, en mai 2012 et je compte sur toi !

 

En attendant je vous invite  tous à voter et à faire voter pour François Hollande, les 9 et 16 octobre.

Je vous remercie.

 

 

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire