Format d'article

Je soutiens François Hollande

 

 

 

 

 

La Rochelle, en 2007

Les soutiens pleuvent pour la candidature de François Hollande, et je suis fière d’en faire partie. Comme beaucoup de militants socialistes j’ai toujours apprécié sa proximité avec nous, sa sympathie avec tous, son humour et son intelligence.

 Sa longue expérience politique (collaborateur de François Mitterrand, député, président du conseil général de Corrèze, premier secrétaire du Parti Socialiste pendant 11 ans) lui apporte une solidité à toute épreuve, même si les mauvais esprits lui reprochent de ne jamais avoir été ministre.  Après tout, un ministre est nommé, il ne conquiert rien, son siège éjectable s’actionne au gré des sondages et des remaniements.

 Nicolas Sarkozy était ministre de l’intérieur, ministre de l’économie, fait-il un meilleur président pour autant ? Je ne le crois pas !

 Ségolène Royal a elle aussi été ministre (environnement, enseignement scolaire), a-t-elle pour autant gagné les présidentielles en 2007 ? Non plus.

 Comme quoi ce n’est pas un argument qui touche l’électeur. François Hollande est tout aussi à l’aise avec les rouages de la nation (il est député,) qu’avec la vie territoriale (président du CG).

 Ce lien entre les besoins des territoires et ceux qui décident est plus que jamais à l’ordre du jour, tant les difficultés du rural, comme de l’urbain, sont grandes. D’ailleurs les maires des grandes villes de province qui le soutienne l’ont bien compris (Nantes, Grenoble, Lyon), ils savent que la France a besoin d’unité, de solidarité territoriale…Paris n’est pas la France !

 C’est mon petit couplet « province » mais c’est sans doute parce qu’en tant qu’élue locale je mesure les enjeux d’une autre réforme territoriale, d’une nouvelle décentralisation à l’image des lois Deferre, Voynet et Chevènement. La France a besoin d’un deuxième souffle et je sais que François Hollande sera à l’écoute des élus locaux qu’il connaît bien et qu’il respecte parce qu’il est l’un d’entre nous.

 La France des services publics, la France de la santé pour tous, la France des transports, du logement social, de l’école primaire….elle est là, chez les élus locaux, sur les territoires !

 Pour le reste des autres qualités de François Hollande je reprends à mon compte tout ce qui a déjà été dit  : il se prépare à la fonction depuis longtemps, il est déterminé. Ses priorités pour la France sont claires : la jeunesse, l’éducation, l’économie, la réforme fiscale. La méthode est moderne : la démocratie sociale, le dialogue citoyen et bien sur la décentralisation.

 « Quand on prétend diriger le pays on doit se diriger nous-mêmes » c’est le message qu’il a adressé, ovationné par les 3500 participants de l’université d’été du PS, en août 2008, alors qu’il s’apprêtait à quitter son poste de premier secrétaire. Ce jour là il nous a dit aussi que d’autres projets l’attendaient comme socialiste……Nous y sommes !

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire