Format d'article

De Brahms à Strauss, les folles journées régionales

La Folle Journée en région prépare sa tournée annuelle et comme tous les ans ce sont les villes de Challans, Cholet, Fontenay Le Comte, Fontevraud-Saumur, Laval, La Roche Sur Yon, La Flèche, Sablé-Solesmes, Saint-Nazaire et L’Ile d’Yeu qui recevront les artistes et offriront au public la magie de la musique classique.

Comme à son habitude, c’est Monsieur René Martin, créateur de la Folle Journée, qui fait le tour des départements pour présenter (avec une passion qui ne faiblit pas) la programmation. Ce n’est qu’à compter de 2005 que la Folle Journée, sous l’impulsion de Jacques Auxiette, s’est décentralisée dans 10 villes, étendue en 2006 à Saint Nazaire et L’Ile d’Yeu.

En amont de La Folle Journée, un travail de sensibilisation est mené avec les associations culturelles, les écoles de musique pour des conférences, des répétitions publiques…Pour les concerts de la Folle Journée, les jeunes détenteurs du Pass Culture/Sport régional pourront bénéficier d’une entrée gratuite pour un concert de leur choix.

 Une Charte « culture et solidarité » signée entre les partenaires culturels et sociaux permet la mise en place d’actions spécifiques de formation en direction des travailleurs sociaux (action de sensibilisation à la musique classique) et par une tarification unique à 2 € donne accès aux plus démunis aux concerts en région.

 Enfin personne n’est oublié puisque les prisonniers des centres de détention de Nantes, Laval, La Roche sur Yon, Fontenay Le Comte et Le Mans auront eux aussi droit à plusieurs créations (film, pièce de théâtre et concert de piano).

50 000 spectateurs, 1500 amateurs, 11 sites de concerts, 700 musiciens professionnels et plus de 100 concerts, La Folle Journée en Région est incontestablement un évènement majeur et fédérateur pour le territoire ligérien.

En 2010 ce sont près de 20 500 spectateurs pour la Vendée uniquement et la programmation alléchante de 2011 ne démentira pas l’engouement des vendéens pour la « grande musique ». Pour ceux qui voudraient se rendre en TER à La Folle Journée de Nantes  (en février), un tarif unique forfaitaire de 10 € sera mis en place. La « mobilité culturelle » c’est important et elle doit être facilitée.

Les TITANS nous attendent donc, de Brahms à Strauss, de Laval à L’Ile d’Yeu, du 28 au 30 janvier !

Tout le programme ici : www.culture.paysdelaloire.fr

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire