Format d'article

Journée Marais Poitevin : on ne s’en lasse pas

Comprendre le « marais desséché » et le « marais mouillé » ! C’était en partie l’objectif de la journée d’hier, organisée par mes amis de gauche du Sud Vendée. Les digues, Xynthia, la gestion de l’eau, le patrimoine culturel..tout un territoire à appréhender, expliqué par ceux qui vivent là-bas.

En cette période de sécheresse c’est évidemment la gestion de l’eau qui retient toute l’attention, avec l’épineux problème des pompages dans la nappe phréatique profonde, par les producteurs de maïs, plante tropicale très gourmande en eau.

Les réserves de substitutions semblent bien être « une fausse bonne idée » car comme leur nom l’indique, il s’agit en priorité de substituer un apport d’eau par un autre. En l’occurrence, si l’argent public finance ces réserves, de leur côté les grands irrigants doivent s’engager à fermer des forages afin de préserver l’eau des nappes, ce qui n’est pas le cas actuellement. L’eau des ces « bassines » provient aussi des nappes, elle est pompée l’hiver, mais si l’hiver est sec, on assèche un peu plus la ressource naturelle.

Le débat sur l’eau dans notre département est loin d’être terminé, du côté de la droite au pouvoir c’est la fuite en avant perpétuelle : encore plus de barrages, encore plus de « bassines ». Aucune réflexion sur comment produire autrement, comment aider les agriculteurs à se convertir à d’autres cultures moins gourmandes en eau, comment gérer l’eau d’un tourisme de masse, etc…A la gauche et aux écologistes de mener ces combats, beau sujet en perspective pour les élections cantonales de 2011.

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire