Format d'article

Jacques Auxiette rencontre Cécile Duflot

A l’occasion de la tenue à Nantes des journées d’été des Verts et d’Europe Ecologie, Jacques Auxiette, Président de la Région des Pays de la Loire a reçu aujourd’hui Cécile Duflot, Secrétaire nationale des Verts au cours d’une rencontre informelle et conviviale à l’Hôtel de région.

Jacques Auxiette était accompagné de Christophe Clergeau, 1er Vice-Président. Cécile Duflot était elle accompagnée de Jean-Vincent Placé, le n°2 des Verts, François de Rugy, député, Jean-Philippe Magnen, Vice-Président du Conseil régional et Christophe Dougé, Président du groupe Europe Ecologie à la Région.

Au cours de cette rencontre, ils ont dressé un premier bilan positif de l’action conjointe des socialistes et des écologistes en Pays de la Loire depuis mars dernier et évoqué plusieurs priorités actées lors de l’accord « La gauche et l’écologie en action », signé au lendemain du 1er tour en mars dernier.

Ils ont considéré ensemble que les expériences conduites aujourd’hui en région peuvent être un laboratoire utile à l’élaboration des programmes nationaux pour 2012. Face à la crise, ils ont constaté des convergences d’analyse sur les nécessaires mutations de l’économie. Face aux politiques du gouvernement, ils ont aussi fait le constat de convergences importantes en matière de solidarité, de santé, d’éducation…

La réforme territoriale préoccupe aussi communément les élus écologistes et les socialistes. Jacques Auxiette et Cécile Duflot ont constaté que certaines propositions débattues dans les ateliers des journées d’été des écologistes rejoignent celles inscrites à ordre du jour de l’Université du PS à La Rochelle (Jacques Auxiette interviendra mercredi prochain sur ce sujet devant les élus socialistes).

Jacques Auxiette et Cécile Duflot sont bien sûr revenus aussi sur le point de désaccord : le transfert de l’aéroport de Nantes Atlantique à Notre-Dame-des-Landes. Une divergence de point de vue existe depuis de nombreuses années sur ce dossier. L’accord électoral de 2010 en prend acte. Il sera respecté. Cette divergence réelle et assumée n’empêchera pas les socialistes et les écologistes de continuer à travailler en bonne intelligence et ne devra pas nuire à la construction des futures alliances électorales dans la perspective de 2012.

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire