Format d'article

Visite du Président de la République à Saint Nazaire : Le Conseil régional interpelle Nicolas Sarkozy sur l’avenir de STX et de la filière navale ligérienne.

A l’occasion du déplacement de Nicolas Sarkozy à Saint Nazaire vendredi 23 juillet 2010, Christophe Clergeau, 1er Vice Président du Conseil régional des Pays de la Loire, Président de la Commission «Développement et activités économiques, enseignement supérieur, recherche et innovation » qui se rendra sur place, attend, aux côtés de l’ensemble des acteurs locaux, des réponses précises et concrètes de la part du Président de la République sur :

Ÿ   –  l’importance de classer en zone prioritaire « les deux iles » entre Yeu et Noirmoutier en Vendée pour apporter un soutien aux efforts de diversification de la société vers l’éolien en mer

Ÿ   – le fléchage d’une partie des fonds du plan de revitalisation STX pour financer Néopolia (réseau qui regroupe aujourd’hui 130 entreprises et représente plus de 12 000 emplois et qui présente des premiers résultats très probants)

Ÿ   – les dispositions à prendre par l’Etat actionnaire pour permettre les investissements nécessaires au développement des chantiers et de la filière navale française

« En tant que chef de file, et durant cette période de profonde mutation économique et sociale, le Conseil régional des Pays de la Loire a joué et continue de jouer un rôle essentiel pour accompagner les chantiers, notamment pour la sécurisation de l’emploi par la formation des salariés ou dans leur stratégie de diversification ; cela s’est traduit par des aides régionales à hauteur de plus de 8 M€ sur la période récente » explique Christophe Clergeau. « Au-delà de l’annonce récente de la commande libyenne dont nous ne pouvons que nous réjouir, nous espérons que Nicolas Sarkozy annoncera demain le bouclage financier et juridique de la commande MSC. Mais au-delà de ce qui ne sera qu’une confirmation d’annonces déjà faites, il faut aujourd’hui que le soutien de l’Etat porte sur la stratégie de différenciation et de diversification de STX, déjà largement accompagnée par le Conseil régional. Nous souhaitons donc qu’une partie du fonds de revitalisation de STX soit affecté au financement de Néopolia ».

Concernant spécifiquement l’éolien en mer, qui constitue un marché prometteur, le Conseil Régional a part ailleurs demandé au Gouvernement, à l’occasion de son Budget supplémentaire le 1er juillet dernier, et avec les votes de l’opposition moins quelques abstentions, d’inscrire d’ores et déjà au titre des zones prioritaires les deux sites dits du « banc de Guérande » (80 éoliennes) et des « deux Iles » au large de Yeu et Noirmoutier (100 éoliennes). « Les deux sites, par leur taille cumulée, permettront de viabiliser l’investissement et de rendre possible l’émergence d’une filière nationale de l’éolien en mer sur le bassin nazairien. En effet, il s’agit d’atteindre le seuil critique de la fabrication et de la pose de 100 éoliennes en mer, seuil déclencheur des investissements industriels. Or l’Etat n’a classé prioritaire qu’une seule zone, celle de Guérande, et c’est insuffisant. L’Etat peut décider de classer la deuxième zone : il n’appartient qu’à lui seul de prendre cette décision attendue par toute une filière industrielle. »

 Les aides régionales en bref…

 Plan de sécurisation de l’emploi par la formation des salariés : 855 000 €

 Soutien à la filière – Néopolia – Accel + entreprises : 1,326 M€

 Soutien à la R&D de STX : 5 M€

dont 2 M€ pour la chaine numérique, 1,2 M€ pour un projet de car-ferry au gaz naturel et 1,83 M€ pour un projet d’éco-navire de soutien aux énergies renouvelables

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire