Format d'article

Un voyage inoubliable !

Home sweet Home ! Les quelques jours de vacances en famille à Rome se sont transformés en quasi semaine de congés forcés ! Pourtant tout avait bien commencé : Chapelle Sixtine, Saint Pierre de Rome, Colisée, Forum, Fontaine de Trevi, Pantheon.. Toute l’histoire de la Rome antique là, sous nos yeux et sous nos pieds.

L’intérieur du Colisée : du pain et des jeux, mieux que le Puy du Fou en carton pâte non ?

 

 

 

 

L’eau « Sainte Croix » achetée au Vatican pour se purifier de l’intérieur !

 

 

 

 

 

Beautés magnifiques sous le soleil Romain, délicieux plats de pâtes, pizza et antipasti, une moyenne de 5 ou 6 kms à pied par jour, récompensés par un merveilleux cappuccino ou bien une fameuse glace italienne, voilà quel était le programme de notre petit circuit de 4 jours, au départ.

Mais comme des milliers de touristes dans le monde notre vol de retour (prévu le samedi en fin d’après-midi) fut annulé pour cause de nuage et comme des milliers de personnes il a fallu improviser et mettre en route le système D.

Prévenu de la fermeture de l’aéroport grâce à intérêt quotidien pour l’actualité dans le monde (la télé même en italien est assez compréhensible) il nous a fallu prendre les bonnes décisions au bon moment et surtout celle de ne pas se rendre à l’aéroport de Rome. Commença alors un long périple fait de trains, d’hôtels et d’avion pour enfin arriver à La Roche sur Yon.

Le charme du train italien bondé, 8 h pour atteindre la frontière, dont une partie dans le couloir!

Dès le samedi matin, alors que notre vol venait d’être annulé nous nous sommes rendu à l’ambassade de France, espérant glaner quelques informations, voire une solution pour rentrer en France. Et bien non, le consulat, lui, était fermé et le policier de faction devant l’ambassade nous affirma, très gentiment, que les seuls informations dont il disposait étaient celles que les touristes perdus lui apportaient ! Pour résumer la situation : si tu n’as besoin de rien, adresse-toi à ton gouvernement.

Pour nous tout s’est bien terminé mais je pense quand même que le gouvernement n’a pas été à la hauteur de l’évènement et nombre de témoignages de nos compagnons d’infortune viennent confirmer cette impression : celle d’avoir été livrés à nous même avec des ministres qui se soucient davantage des pertes financières pour l’économie touristique plutôt que des êtres humains eux-mêmes. Comme d’habitude vous me direz !

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire