Format d'article

On est tous « Cap »

Belle journée pour rendre visite à la manifestation T’Cap à Nantes. Sous les nefs de l’Ile de Nantes, 70 exposants présentent leurs interventions dans le domaine du handicap : sports, culture, loisirs, engagement..Initiée en 2008 où elle avait réuni près de 4000 visiteurs, cette 2ème édition promet de battre les records.

Ce projet regroupe une quarantaine d’acteurs associatifs, de fédérations, de collectivités locales et l’Etat. La région est membre du comité de pilotage et a participé aux réunions préparatoires à l’évènement. Elle finance avec d’autres collectivités (Ville de Nantes, communes diverses, Nantes Métropole, CG 44) un budget conséquent auquel l’Etat ne participe pas cette année (mais le Préfet de Loire Atlantique était là aujourd’hui !).

Pourtant l’Etat est en charge de la politique du handicap au sens de la loi du 11 février 2005 « pour l’égalité des droits et des chances et pour la participation citoyenne des personnes handicapées » et il avait financé l’édition 2008. Il est vrai qu’entre temps les finances publiques de notre pays en on pris un coup (bouclier fiscal, loi TEPA, exonération de la TVA pour les restaurateurs…), alors il faut faire des coupes sombres et pourquoi pas sur ce genre de manifestation dédiée aux personnes handicapées !!

Heureusement les collectivités locales ont encore quelques moyens et sont fières de soutenir des évènements comme celui-ci. Pour sa part la région, depuis 2004, a pris en considération la problématique du handicap, qui est présente dans toutes les politiques régionales : accessibilité des lycées, des transports, dispositif d’accompagnement « apprentis en situation de handicap » qui concerne 500 jeunes ligériens, plan « sport et handicap », participation au label « tourisme et handicap », financement d’établissements spécialisés d’accueil et d’hébergement, accompagnement des initiatives et projets de rayonnement régional dans le champ du handicap, pour ne prendre que ces quelques exemples.

Une après-midi formidable égayée par l’association Tambour Battant qui propose à des enfants, adolescents ou adultes, présentant différents types de handicap, de découvrir et d’approfondir la danse et les percussions africaines. Succès assuré !

Depuis les dernières élections, Jacques Auxiette m’a confié le secteur de la santé et de la lutte contre les discriminations et je dois dire que j’ai pu entrer dans le vif du sujet en allant à la rencontre des acteurs de T’Cap. En effet les personnes handicapées sont très souvent victimes de discriminations : dans le monde du travail, des loisirs, de la culture, de la vie citoyenne tout simplement. C’est un peu la « double peine » si je peux employer cette expression. Il reste donc beaucoup de chemin à parcourir et des dispositifs à inventer, ne serait ce que pour éviter la discrimination par l’argent ! En effet comment vivre avec une pension d’invalidité, une AAH, comment s’offrir des vacances, des loisirs, de la culture, un plein d’essence ?

Bien sur ce n’est pas la région, seule, qui règlera toutes les problématiques, mais notre rôle sera d’abord de travailler encore plus avec les associations, les syndicats, les acteurs économiques afin de rechercher ensemble quelques solutions qui pourraient lutter contre toutes les formes de discrimination. Beaucoup de travail en perspective !

il fallait y penser : un baby foot accessible aux fauteuils roulants, il est abaissé et les pieds sont écartés !

http://www.tcap-loisirs.info/

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire