Format d'article

Le « Lycée Bleu » des Sables a 50 ans

Le 2 octobre 2010 le Lycée Savary de Mauléon, des Sables d’Olonne, fêtera ses 50 ans. Dans cette commune, la création d’un établissement secondaire public remonte à la dernière guerre mondiale. Son histoire commence en 1939 quand, pour accueillir des enseignants et des élèves réfugiés des Ardennes, un collège municipal est ouvert.

Le lycée d’Etat mixte ouvre en 1960 sur un vaste terrain et cette implantation lui permet, aujourd’hui, d’être particulièrement bien situé au cœur de l’agglomération des Olonnes. A sa construction, la couleur des céramiques qui recouvrent les façades lui valent d’emblée le nom de « Lycée Bleu », mais en 1974 le conseil d’administration lui donne le nom de Savary De Mauléon, prince de Talmont, auquel on attribue la naissance aux Sables d’Olonne au 13ème siècle.

En février 1998 la Région engagera la restructuration de l’établissement, le bleu restant la couleur dominante.

La proviseure et le comité de pilotage, emmené par Madame  Arlette Richard, professeure honoraire, mènent tambour battant la préparation de ce cinquantenaire. Sur le site internet du Lycée une page spéciale va être dédiée à la cérémonie. Chaque ancien élève, ancien professeur, ancien personnel administratif ou technique, ancien parent d’élève, pourra remplir la fiche de pré-inscription et contribuer, s’il le souhaite aux activités de la journée.

Cette après-midi, Madame la proviseure avait convié les différents protagonistes à une conférence de presse. Comme Vice présidente de la Région j’ai pu rappeler l’importance de ce genre d’évènement qui permet, outre la convivialité, de saluer l’engagement et le travail de toute la communauté éducative : les enseignants, les personnels, les élèves, les parents… j’ai également rappelé l’importance de l’enseignement public qui accueille  tous les élèves sans distinction et cherche à former et éduquer les citoyens de demain.

Bien d’autres choses pourront être dites le jour J. Rendez vous donc le 2 octobre 2010 pour les 50 ans du « Lycée Bleu ».

Le monde étant petit, j’ai malheureusement appris le décès de ma première maîtresse de maternelle et primaire, Madame Claverie. Elle était l’épouse d’un des professeurs du Lycée (disparu lui aussi) et œuvrait dans notre petite école publique de Vairé. On est tous marqué par des enseignants dans une vie, elle en faisait partie.

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire