Format d'article

Merci

Etrange que cette séance d’installation au Conseil régional, hier à Nantes. Pour « l’ancienne » élue que je suis il me faut faire le deuil de la première équipe, reprendre des repères parmi toutes ces têtes nouvelles, à gauche comme à droite. Mais je ne vais pas non plus bouder mon plaisir d’avoir assister, une fois de plus, à l’élection de Jacques Auxiette à la tête du Conseil régional !

Beaucoup d’émotion, de fierté d’appartenir à cette équipe, de motivation pour mettre en place un nouveau programme et surtout travailler autour de nouvelles thématiques, chères aux socialistes : l’égalité des droits et la lutte contre les discriminations.

Jacques Auxiette a décidé de créer une nouvelle commission qui : « traitera de solidarité, de la santé, de l’égalité des droits, de la lutte contre les discriminations.  Elle sera dénommée Commission des solidarités, de la santé et de l’égalité des droits. Sa création est consécutive à la montée de la désespérance sociale que nous avons pu ressentir dans cette campagne électorale et devra mettre en œuvre une grande orientation de ce mandat qui est la lutte contre toutes formes de discrimination. Justice, solidarité, égalité des droits, nous réclament nos concitoyens.
Je viens de prendre connaissance ce matin de l’initiative prise par les autorités libanaises de créer une journée nationale du dialogue interreligieux. Il nous appartiendra de prendre dans notre Région, avec toutes les religions, toutes les spiritualités, toutes les philosophies, dans le respect de la laïcité, une initiative concertée dont l’Abbaye de Fontevraud pourrait être le symbole.
Autorité de lutte contre les discriminations, plan d’accès à la santé pour tous, Agenda 22 pour les droits des personnes en situation de handicap, soutien aux acteurs de la cohésion et du logement social, autant de chantiers à mettre en œuvre au plus vite pour les futurs membres de cette commission. »

Dans le précédent mandat j’ai eu la chance de piloter la politique d’Egalité Hommes/Femmes, de monter en partenariat avec les associations, les syndicats, les acteurs socio économiques le Premier Plan Egalité ; cette action est à poursuivre mais aussi à élargir à d’autres formes de discriminations devenues insupportables : la couleur de la peau, le handicap, la maladie, l’orientation sexuelle, l’appartenance politique ou syndicale…
A la journaliste que me demandait hier comment j’en étais venue à la politique et au Parti Socialiste il y a plus de 20 ans, je répondais que la lutte contre les injustices et les inégalités avaient été, et restent, le moteur de mon engagement. Tout ou presque est à inventer dans ce domaine à la région et le Président pourra compter sur la passion et les convictions d’une bande d’élus archi motivés, désireux d’être utiles à leurs concitoyens et de faire vivre le respect de la parole politique donnée. Merveilleux défi.

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire