Format d'article

Hortefeux en Vendée : scandaleux

Et de trois ! Après Mr Estrosi et Mme Bachelot, c’est le ministre de l’intérieur Hortefeux qui est venu aujourd’hui en Vendée servir la soupe électorale à son ami Villiers. Comme d’habitude ce n’est pas à la Préfecture que le Ministre a été reçu, mais au conseil général de La Vendée et comme d’habitude l’opposition départementale de gauche n’a pas été conviée.

Sous prétexte d’inaugurer 2 gendarmeries (dont la construction est terminée depuis longtemps) Hortefeux sera donc venu, aux frais du contribuable, s’exhiber avec Villiers et Chéreau à quelques semaines des élections régionales. Ci-dessous le communiqué de presse du PS repris en partie ce matin dans Ouest-France :

C’est devenu presque habituel maintenant en Vendée, un ministre de la République Française qui vient dans notre département n’est pas accueilli à la Préfecture mais au Conseil Général par Mr De Villiers !

Ce qui est également récurent c’est l’exclusion de l’opposition puisque les conseillers généraux de gauche ne sont pas invités ni à l’inauguration de la Gendarmerie, ni à la rencontre avec le ministre. Ça se confirme, la Vendée de Philippe De Villiers ne respecte aucune éthique  républicaine.

La gauche vendéenne aurait pourtant bien des choses à dire à Mr Hortefeux : sur la réforme territoriale, sur la réforme de la taxe professionnelle, sur le changement de statut de la Poste, sur l’abominable débat sur l’identité nationale ou encore sur  les expulsions des enfants étrangers.

Cette troisième visite ministérielle (après Mr Estrosi, Mme Bachelot) dans notre département démontre en tous cas que les villiéristes sont bien désormais les alliés de Mr Sarkozy. Et pour le coup le message envoyé pour les régionales est clair : Béchu, Sarkozy, Villiers mèneront la même politique au niveau régional qu’au niveau national.

Je ne doute pas que les électeurs vendéens sauront montrer le 14 mars prochain leur attachement aux valeurs républicaines, aux valeurs de solidarité, dans une région plus juste et plus humaine.

manif-1-320x200Une petite manifestation avait été organisée en signe de protestation par les syndicats, partis politiques de gauche, associations. Sur le chemin de la gendarmerie nous nous sommes heurtés à un cordon de CRS harnachés comme pour une 3ème guerre mondiale.

Mais quel est donc cet Etat, ce gouvernement, tellement coupé du peuple qu’il refuse tout dialogue et toute contestation. Un scandale républicain et une gabegie d’argent public. Pauvre Vendée !

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire