Format d'article

« C’est beau mais c’est loin » (J Chirac en campagne en Corrèze)

Ces deux derniers jours ont été riches en évènements politiques. Tout d’abord une session décentralisée au Conseil Général, où Pierre Regnault et moi-même avons assené quelques vérités à la majorité départementale. La presse en a fait un excellent compte rendu notamment lorsqu’elle révèle que les parlementaires MPF, qui dénoncent en Vendée la réforme territoriale de Mr Sarkozy, s’abstiennent en catimini au Sénat et à l’Assemblée quand il s’agit de voter, en autre, la création du fameux conseiller territorial.

Ce vote entérine de fait la disparition de 3000 élus en France et surtout d’une dizaine de cantons en Vendée ! Pris ainsi en flagrant délit, les députés Souchet et Besse ont essayé de nous faire taire en demandant au président du CG de limiter le temps de parole de l’opposition, ce qui m’a amené à ironiser en déclarant que « le président est un grand démocrate » !

Puis j’ai filé à Fromentine prendre le bateau pour l’Ile d’Yeu où Jacques Auxiette tenait une réunion publique dans le cadre de la campagne des régionales. Un bon débat sur le ton du rassemblement de la Majorité régionale qui donnera priorité à l’emploi.

yeu3-320x200Avec les Islais nous avons abordé les thèmes de la formation, du logement des jeunes, de la santé, de la pêche et des énergies renouvelables avec le projet de parc éolien offshore. Les habitants de l’Ile fondent beaucoup d’espoir dans ce projet d’un point de vue économique, touristique, halieutique, d’où leur incompréhension face au combat dogmatique de Philippe De Villiers contre l’éolien.

De plus une entreprise de Saint Nazaire pourrait produire les pales tandis qu’une entreprise vendéenne de la Bruffière est leader mondial pour la fabrication des roulements des éoliennes. Deux entreprises des Pays de La Loire que les villiéristes veulent priver de production donc d’emplois. 

Le lendemain Jacques Auxiette a repris sa casquette de président de Région pour signer avec Bruno Noury, maire de l’ile, le contrat de territoire qui apportera plus d’un million d’euros à des projets importants comme le pôle santé ou bien la construction d’un groupe scolaire public, regroupant la maternelle et le primaire. Un projet vieux de 30 ans si l’on en croit certains élus !

yeu5-640x480Visite du groupe scolaire en compagnie de l’architecte

La Région partenaire de vos projets : plus qu’un slogan une réalité.

yeu6-640x480

Tôt le matin, la plage des « Vieilles » (le poisson)

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire