Format d'article

L’accueil du jeune enfant en Pays de La Loire

logo-caf-320x200Il y a un peu plus d’un an la Région des Pays De La Loire et les Caisses d’Allocations Familiales des cinq départements signaient une convention de partenariat : échanger des informations, mettre des données à disposition, conduire des études, tels sont les grands objectifs de ce partenariat.

C’est dans le cadre de cette convention que Jacques Auxiette rencontrait ce matin les présidents et directeurs des CAF ; comme vice présidente chargée des services publics, de l’aide à la personne et de l’égalité hommes/femmes j’ai participé à cette rencontre.caf-1-320x2001

Jean-Charles Guilbaud, président de la CAF de la Vendée nous accueillait dans ses locaux de La Roche sur Yon pour la présentation de l’étude « L’accueil du jeune enfant en Pays de La Loire ».

Il faut savoir que notre région est la plus féconde de France avec 2,09 enfants par femme et l’une de celles où les femmes travaillent le plus avec un taux d’activité de 85 %, supérieur de 3 points à la moyenne nationale. A noter également que 66 % des familles sont dans la situation où le couple travaille, ce qui accroit les besoins en matière d’accueil.

L’assistante maternelle reste le mode d’accueil privilégié : pour 100 enfants de moins de 3 ans, 46 sont accueillis chez une assistante maternelle en Pays de La Loire, contre 26 en France. Cela concerne près de 80 000 enfants pour 26 146 assistantes maternelles sur les 5 départements.

Les établissements multi-accueil sont eux en forte progression mais notre région reste sous équipée puisque pour 100 enfants de moins de 3 ans on compte 10 places en collectif en Pays de La Loire, contre 15 en France, avec de fortes disparités entre les départements. La Vendée étant par exemple, en queue de peloton !

La Région à travers sa compétence d’aménagement du territoire a énormément contribué depuis 2004 à l’émergence de structures collectives. Les Contrats de Territoires signés avec les intercommunalités, les Pays et les agglomérations ont indéniablement impulsé (et financé !) les projets d’accueils collectifs : ce ne sont pas moins de 9,3 millions d’euros qui sont venus financer 123 projets de crèches, périscolaires…

C’est d’ailleurs la Vendée qui a bénéficié de la plus forte progression de ces équipements, avec 41 réalisations (sur 123) pour 3,7 millions d’aides de la région !

Jacques Auxiette a rappelé que la région avait toute sa place pour répondre à la problématique posée par l’accueil des jeunes enfants : d’une part en tant qu’aménageur du territoire, d’autre part en tant que responsable de l’économie et de l’emploi que nous confère notre compétence en la matière.

Il est évident que sans transport et sans mode de garde une famille ne peut pas s’insérer professionnellement. La dimension de l’égalité entre les hommes et les femmes est également à prendre en compte, quand on sait que c’est encore à la femme qu’incombe généralement la garde des enfants. Il s’agit donc de donner aux femmes la possibilité de travailler en sachant que leur enfant sera gardé dans de bonnes conditions.

Beaucoup de pistes de travail et de collaborations ont été évoquées lors de cette réunion très fructueuse ; et comme il faut toujours être exemplaire, rappelons que la Région a ouvert une crèche, en mai 2008, pour le personnel, à Nantes, « Le Petit Prince » ; cet équipement est également ouvert sur le quartier et accueille les enfants des familles qui y résident. La politique par la preuve en somme !

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire