Format d'article

Orientations budgétaires 2010 : réalistes, réactives et responsables

Le débat sur les Orientations Budgétaires 2010 de la région montre bien la volonté de la majorité de Jacques Auxiette de poursuivre l’effort d’investissement : 2,7 milliards d’euros réalisés entre 2005 et 2010. Ces orientations préservent également le pouvoir d’achat des habitants des Pays de la Loire par une série de mesures concrètes et tout cela sans augmentation de la fiscalité.

10 mesures en faveur de la solidarité et du pouvoir d’achat :

– Fonds de sécurisation de l’emploi des salariés par la formation et fonds de formation des salariés licenciés pour motif économique.
– Dans un contexte de réduction des crédits de l’Etat à destination du secteur associatif, pérennisation des emplois-tremplins.
– Mise en place d’un fonds social d’urgence pour les lycéens, apprentis, étudiants, étendu aux élèves des formations sanitaires et sociales.
– Alignement des bourses sanitaires et sociales sur celles de l’enseignement supérieur.
– Alignement du régime indemnitaire des agents techniques des lycées sur les agents du siège.
– Reconduction en 2010 de la suppression de la taxe sur les permis de conduire.
– Aides à l’accès au logement pour les jeunes.
– Pas d’augmentation de la Taxe Foncière
– Pas d’augmentation de la Taxe sur les cartes grise.

Pendant que les régions protègent et agissent, le gouvernement de l’ancien président de la région (Mr Fillon) détruit. Il s’attaque aux services publics, au pacte républicain et à la décentralisation.

La loi sur la Taxe Professionnelle voulu par Mr Sarkozy aura un impact négatif, non seulement sur les régions mais aussi sur les départements. Cette réforme marque la perte de la quasi intégralité du levier fiscal régional alors même que c’est l’échelon qui en dispose déjà le moins (les régions ne lèvent pas de taxe d’habitation).

Privées de leurs moyens (réforme de la TP, droits de mutations en baisse pour les départements à cause de la crise, fin de la clause générale de compétences..), les collectivités territoriales n’ont plus qu’à mettre la « clé sous la porte » : terminés les investissements (les collectivités réalisent 73 % des investissements de notre pays), pas d’investissement = pertes d’emplois.

La réforme de la fiscalité locale, comme celle des collectivités territoriales,  est mauvaise pour notre pays. On assisterait alors à un recul sans précédent de la démocratie locale, donc de la démocratie tout court. Les pouvoirs et l’argent seraient ainsi concentrés entre les mains d’un même homme……..

Quelques exemples d’investissements régionaux :

Aide à la construction d'une école publique à Aubigny

Aide à la construction d'une école publique à Aubigny

 

 

 

 

 

 

 

Aide à la construction d'un centre de loisirs aux Clouzeaux

Aide à la construction d'un centre de loisirs aux Clouzeaux

Achat de 83 trains entre 2005 et 2010

Achat de 83 trains entre 2005 et 2010

Investissement dans l'environnement, ici le polder de Noirmoutier

Investissement dans l'environnement, ici le polder de Noirmoutier

Le contournement Sud de La Roche sur Yon

Le contournement Sud de La Roche sur Yon

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire