Format d'article

Rentrée 2009 : la réussite pour tous en Pays de La Loire

La rentrée scolaire se termine, encore quelques petites fournitures à acheter, des ajustements d’emploi du temps à affiner, trouver le bon bus et le bon horaire (entre nous il faut parfois avoir fait Polytechnique pour comprendre les documents de la STY !) et voilà c’est parti pour 10 mois.

J’ai moi aussi fait ma rentrée de « parent d’élève de lycéenne » et regardé sous un autre angle la politique que mène la région en la matière, alors que je la mets en œuvre, dans les conseils d’administrations des lycées, depuis 2004 !

lycee-atlantique1-320x200Bien sur il y a eu cette mesure emblématique dès la rentrée 2004/2005 : la gratuité des manuels scolaires, mais depuis l’ambition de la région en termes de formation et d’éducation a pris une toute autre ampleur :

 

 

– le programme d’actions éducatives qui finance les projets culturels, sportifs, de solidarité..
– l’achat de l’équipement professionnel que le région  prend en charge à 80 % du coût réel pour les apprentis et lycéens, et 50 % pour les élèves et apprentis de certains BTS
– l’aide aux frais de transport, d’hébergement et de restauration pour les apprentis
– une nouvelle mesure pour faire face à la crise : une aide de 100 à 300 € pour les familles en difficulté (frais de restauration, d’internat, de transport..)
– la région engage également 500 000 € pour soutenir les étudiants les plus en difficulté (en lien avec le CROUS)
– Pass Culture/Sport : pour 8 € les 240 000 jeunes de 15 à 19 ans des Pays de La Loire peuvent bénéficier d’un vrai coup de pouce pour leurs loisirs.

Toutes ces mesures touchent directement les familles et sont un véritable soutien au pouvoir d’achat de nos concitoyens. Jacques Auxiette ne l’avait pas dit, mais il aurait pu « je serai le président du pouvoir d’achat » !

En tous cas ce n’est pas l’Etat qui aide la région et encore moins les familles. Lorsqu’on fait le bilan du transfert des 2400 agents de service que ce cher Raffarin a décentralisé à la collectivité régionale, il manque 11 millions d’euros !

Tous ces personnels ont été intégrés à la fonction publique territoriale et traités de manière équivalente : 13 ème mois, prime, santé au travail, formation, remplacements…tout ce que l’Etat ne faisait pas avant nous l’avons fait, parce c’est la règle, mais aussi par respect pour eux car auparavant ils étaient totalement déconsidérés.

lycee-atlantique-320x200

Jacques Auxiette en visite au Lycée Atlantique de Luçon, le 8 septembre

La liste est longue des actions en cours en matière d’éducation, de formation et d’enseignement supérieur.  Et alors que s’achève notre premier mandat à la tête de cette région, je crois pouvoir dire que le contrat est rempli comme le résume cette phrase du président Auxiette : « …je souhaite réaffirmer que ce projet se fonde sur des valeurs de solidarité, de laïcité et de service public ; qu’il vise à faire des connaissances et non des croyances un élément moteur du progrès social »

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire