Format d'article

L’action plutôt que la revendication

Dominique Biron, maire de Grosbreuil, accueillait ce matin une forte délégation d’élus et de membres d’associations pour l’inauguration de cinq équipements réalisés sur la commune. Entre la région, le département, la communauté de communes, le syndicat mixte du pays, la CAF, la commune elle-même, ce ne sont pas moins de cinq financeurs qui ont mis « la main à la poche » pour permettre la mise en œuvre de ces installations.

C’est sous un soleil radieux que nous avons fait le tour de la commune et visité : l’aire de loisirs des Lavandières, la plate-forme de compostage, l’accueil péri-scolaire, le plateau multisports et les aménagements du centre bourg.

grosbreuil-1A travers ses financements gérés par le CTU, la région a aidé à hauteur de 15 000 € la plate forme de compostage (sur un cout total de 50 000 €) et 47 000 € l’accueil péri-scolaire (sur un coût total de 70 000 €). Sur ce dernier équipement il faut noter que la pancarte du conseil général (également financeur) « travaux réalisés avec l’aide du conseil général » est inversement proportionnelle à la somme versé par celui-ci : 7000 € !

grosbreuil2

Ce genre de manifestation, toujours un peu symbolique, permet néanmoins de mettre en lumière l’action des élus locaux et notamment celle de la région. Avec ce qui s’est passé dimanche dernier, où le Parti Socialiste a été lourdement sanctionné par les électeurs, il est recommandé, à mon avis, de montrer aux citoyens combien nous sommes attentifs à leurs besoins en venant soutenir les projets des grandes et des petites communes. grosbreuil3

 

« Une région plus juste » était le thème de notre campagne de 2004, je crois que le contrat est rempli et ce sous la houlette du Président de région, Jacques Auxiette. Dans le monde rural la demande des populations a fortement évolué, la commune de Grosbreuil, par exemple, compte 394 enfants de 0 à 17 ans, dont 45 % de moins de 6 ans. C’est dire les besoins des familles en termes de services publics (écoles, petite enfance, mode de garde, loisirs..).

Lorsque la région aide les territoires à s’équiper, à se développer, elle aide également l’emploi à travers les carnets de commandes des entreprises qui réaliseront ces équipements. En période de crise tout ceci n’est pas négligeable.

La Gauche en action et non pas qu’en revendication ! Tel était mon choix ce matin de participer à ces inaugurations plutôt qu’à la manifestation de La Roche sur Yon.

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire