Format d'article

Le personnel de Mazurelle à l’honneur

Le centre hospitalier spécialisé Mazurelle (« hôpital sud » pour les vendéens) honorait ce matin 41 salariés ; après 20, 30 ou 35 ans de service c’est la moindre des choses que de reconnaitre, symboliquement, toutes ces années au service de la santé mentale publique.medaille2-320x200

Dans le contexte actuel et connaissant les difficultés de la santé publique, particulièrement dans le secteur hospitalier, cette remise de médailles pourrait sembler dérisoire. Pourtant il est important de remercier les soignants, le personnel administratif et technique pour « ses bons et loyaux services » selon la formule consacrée. Le travail en secteur psychiatrique est un travail difficile, qui doit s’exercer avec toujours moins de moyens et de reconnaissance pour le personnel.

medaille4-320x200

Les patients et leurs familles, les personnels, subissent de plein fouet les restrictions budgétaires, la collectivité, également, ne trouve plus de solutions pour insérer ces personnes malades dans la cité.

La loi HSPT de Madame Bachelot a pris une bien mauvaise tournure en voulant rentabiliser, comme n’importe quel produit, la médecine hospitalière publique. La colère gronde et d’ailleurs ce matin, le conseil d’administration de l’hôpital n’a pas pu se réunir puisque médecins et syndicats ont refusé de siéger,en signe de protestation.

Il était bien étrange d’entendre la présidente du conseil d’administration, Madame Véronique Besse, fustiger la loi Bachelot/Sarkozy alors même que pendant les présidentielles, elle et ses amis villiéristes, avaient appelé à voter pour lui au deuxième tour !

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire