Format d'article

Assemblée Générale de l’ADMR à Thorigny

L’ADMR de La Chaize Le Vicomte, qui couvre 5 communes (Bournezeau, Fougeré, Thorigny, La Chaize et Saint Hilaire Le Vouhis) tenait son assemblée générale, hier, à Thorigny.

Beaucoup d’invités avaient répondu à cette invitation (bénévoles, familles, usagers), parmi les élus Madame le maire de Thorigny et moi-même étions également présentes.

L’activité d’aide à domicile est constamment en augmentation, sur 10 ans (entre 1998 et 2008) le nombre de personnes aidées (sur le territoire de l’association) est passé de 183 à 388 pour un nombre d’heures passé de 15 366 à 41 920 ! L’APA (aide personnalisée à l’autonomie mise en place par le gouvernement Jospin) a évidemment mis en lumière les besoins et termes d’aide à la personne, elle représente d’ailleurs le financement le plus important apporté aux personnes âgées aidées par l’ADMR.

 

A noter le service de garde d’enfants à domicile (14 familles bénéficiaires, des horaires entre 5 h et 22 h 30) qui permet des rythmes plus doux, tant pour les enfants que pour les parents, et qui permet également aux femmes d’accéder à l’emploi plus sereinement.

 

Les salariées de l’association ont été félicitées pour leur travail auprès des personnes âgées, handicapées, familles en difficulté, enfants…une petite note d’humour, jouée par les comédiens de Thorigny a même accompagné notre après-midi : « pas de vacances pour l’aide à domicile ».

 

comediens-thorigny-320x2001

Le titre de la pièce reflétait parfaitement l’état d’esprit des usagers, notamment âgés, qui parfois vivent très mal tout changement.

 

L’allongement de la durée de la vie, l’accès aux soins facilité (quoique ça se discute, notamment à cause de la désertification médicale en Vendée), une meilleure prise en charge grâce à l’APA, tout cela permet aux ainés de vieillir mieux et plus longtemps à domicile. Il n’empêche que le vieillissement de la population en générale, et en Vendée en particulier, doit nous alerter sans cesse sur les moyens considérables qu’il faudra investir dans le futur.

 

 

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire