Format d'article

Charcutage électoral !

La droite a encore trouvé un moyen de s’assurer des victoires électorales sans trop d’efforts, en pratiquant son sport favori : le tripatouillage électoral. Après avoir préconisé la fusion/disparition de certaines régions, elle s’attaque au redécoupage des circonscriptions, en supprimant, fusionnant, ou en  améliorant des territoires difficiles pour elle.

Il faut dire qu’à la manœuvre il y a des « spécialistes » : Messieurs Marleix, secrétaire d’Etat UMP chargé des collectivités territoriales et Hervé Fabre-Aubrespy, conseiller du premier ministre.

Les deux acolytes ne sont pas des novices puisque Mr Marleix, ancien conseiller de Charles Pasqua a œuvré au redécoupage de 1986, quand à Mr Fabre-Aubrespy il était lui aussi de la partie en 1986. François Fillon est allé chercher cet ancien député européen villiériste (tiens, tiens..) en juin 2008 pour renforcer son équipe.

charcutage
Une commission  indépendante  sera chargée de se prononcer sur ce charcutage, présidée par Yves Guéna (87 ans quand même). En feront partie trois magistrats du Conseil d’Etat, de la Cour des comptes et la Cour de cassation, et trois personnalités qualifiées nommées par le chef de l’Etat, le président du Sénat et celui de l’Assemblée nationale. Yves Guéna a été nommé par Nicolas Sarkozy, le constitutionnaliste Dominique Chagnollaud par le président de l’Assemblée Bernard Accoyer et Bernard Castagnède, professeur de droit public et porte-parole du Parti radical de gauche, par le président du Sénat Gérard Larcher.
Vous avez dit « indépendante »… !!

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire