Format d'article

« Donner une nouvelle direction à l’Europe »

Le Mouvement des Jeunes Socialistes (MJS) des Pays de la Loire se réunissait hier à la Fédération PS de Vendée, à l’invitation de Lionel Marquant, le président MJS de Vendée. Cette réunion de travail était consacrée en partie à l’Europe et c’est donc Yannick Vaugrenard, député européen et premier vice-président de la Région, qui animait les débats.

mjs1-640×480.jpg

Les jeunes socialistes ne sont pas différents des autres jeunes, ils sont étudiants, demandeurs d’emploi, salariés, ils subissent eux-mêmes ou leurs parents, la crise qui frappe notre continent et je les trouve d’autant plus courageux de continuer à se battre, encore et toujours, pour changer la vie, au lieu de tomber dans l’individualisme ambiant.

Yannick Vaugrenard a rappelé quel est le bilan de la droite européenne au pouvoir, majoritaire dans les trois instances principales :

– le Parlement (les députés élus tous les 5 ans)
– le Conseil (les représentants des Etas membres)
– la Commission (désignée tous les cinq ans par le Conseil puis votée par le parlement)

Au Parlement Européen les députés français UMP ont soutenu la directive « Bolkestein », ont voté la directive sur le temps de travail qui permet d’étendre la semaine de travail jusqu’à 65 heures, la directive déréglementant les services publics, mais aussi la directive « de la honte » permettant de maintenir les immigrés, pendant 18 mois, dans les centres de rétention.

C’est cela le bilan de la droite européenne et en particulier de la droite française.

L’Europe reste malgré tout une grande et belle idée de Paix et de Démocratie. Pour moi qui ai participé cette semaine au voyage contre l’oubli à Auschwitz, cette dimension prend encore plus de sens.

Mais un fossé s’est creusé entre l’Europe et les citoyens car la droite libérale, qui la gouverne, n’a cherché qu’à préserver les intérêts particuliers au détriment de l’Europe Sociale et Solidaire que les socialistes européens appellent de leurs vœux, depuis maintenant une décennie.

La campagne électorale qui s’annonce sera donc d’une importance capitale pour faire basculer l’Europe à gauche et je me réjouis du résultat du vote interne au Parti Socialiste à la fédération de Vendée. 

Les militants socialistes vendéens ont approuvé à 82 % la liste Ouest dans laquelle figure nos 3 députés sortants : Bernadette Vergnaud (Poitou-Charentes), Stéphane Le Foll et Yannick Vaugrenar (Pays de La Loire) ;  pour la première fois depuis bien longtemps , un socialiste vendéen, Mathieu Durquety, représentera notre département sur cette liste.

Nous aurons à faire face aux adversaires de droite les plus extrêmes et en particulier Philippe de Villiers. Notre combat se situe donc à ce niveau là et non pas en interne où il demeure  quelque esprit chagrin de la part d’une minorité, mais c’est aussi cela le prix de la démocratie à l’intérieur d’un grand parti politique comme le notre.
 

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire