Format d'article

Grand prix Clémence Lefeuvre à la région

La politique vous entraine parfois sur des chemins inconnus, vers de nouvelles aventures ! C’est ainsi qu’hier je présidais le jury de femmes invité à désigner le muscadet qui obtiendra le grand prix Clémence Lefeuvre.

Ce grand prix est un concours qui existe depuis 1993, il est ouvert à tous les producteurs de Muscadet, il rassemble des Muscadets de trois aires d’appellation d’origine contrôlée de l’ensemble du vignoble du Pays Nantais.

Le conseil régional accueillait donc la troisième et dernière étape de ce concours. Le jury exclusivement féminin (une sommelière, une viticultrice, une journaliste, une représentante du sponsor et moi-même) a travaillé toute l’après-midi à la dégustation de 10 vins. 

prix-clemence-lefeuvre-009-640×480.jpg

 On goûte mais on recrache !

prix-clemence-lefeuvre-le-jury-640×480.jpg

 Le jury au complet a tranché

Une expérience incroyable : concentration, imagination, discussion… il nous aura fallu quelques heures pour départager ces 10 finalistes, mais heureusement nous nous sommes accordées sur le gagnant : c’est Alexandre Déramé, du Domaine du Moulin à Mouzillon qui est le grand vainqueur de cette 16ème édition.

Un peu d’histoire : Clémence Lefeuvre était une cuisinière originaire du canton du Loroux-Bottereau qui s’est illustrée en réalisant le premier beurre-blanc.

 clemence.jpg

A l’époque, le dépôt d’un quelconque brevet pour une recette culinaire n’existait pas, mais on peut situer la date de création de la sauce au Beurre Blanc entre les années 1890 et 1900. Les ingrédients qu’utilisait Clémence pour la préparer étaient exclusivement le beurre demi-sel, les échalotes grises hachées, le vinaigre d’alcool et le poivre. Ensuite, c’est le tour de main qui fait la différence…

L’un des plus célèbres de ses clients, fut Aristide BRIAND, qui alliait à des talents d’orateur et d’homme d’état, une réelle adresse de pêcheur à la ligne et une grande finesse de palais. On raconte qu’apprenant la mort de Clémence, celui-ci déclara : « Sa perte est quelque peu un deuil national ».

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire