Format d'article

Bonne et heureuse année 2009

les-elephants-du-ps.jpg 

En lisant la presse quotidienne ce matin j’ai noté avec attention que Ouest-France adressait des étrennes virtuelles aux hommes et femmes politiques de ce département.  

Pour ma part la rédaction m’offre un costume à pattes d’éléphant et un tube de colle pour recoller les morceaux du Parti Socialiste. Je le prends bien sur avec humour, et pour ceux qui n’auraient pas saisi toute la subtilité de ce présent, sachez qu’au PS un « éléphant » est considéré comme un poids-lourd du Parti !  

Merci à la presse de me considérer comme un « poids lourd » mais pour l’instant j’ai juste envie de me considérer comme une militante socialiste, ayant, il est vrai, une tâche et une responsabilité un peu plus lourde que d’ordinaire ! Alors pour le costume à « pattes d’ephe » le colis peut être adressé au siège de la fédération (taille 38). 

Blague à part, je voudrais moi aussi, à travers ce blog, souhaiter tous mes vœux de bonheur et de santé à tous les vendéens. Nous savons que l’année 2009 sera rude, notamment pour les plus faibles mais également pour les salariés qui sont menacés par les licenciements, le chômage technique ou encore la disparition de leur entreprise.  

On nous explique que la crise est responsable de tout, je ne le crois pas. Ce sont aussi les choix de la politique économique de la droite depuis 2002 qui détruisent nos emplois et notre industrie. 

Dans ses vœux aux français, Nicolas Sarkozy a eu cette phrase terrible « pour nous en sortir chacun devra faire des efforts », est-ce une provocation de plus à l’encontre du peuple ? Comment le français moyen, les pauvres, les malades pourraient ils se priver plus qu’aujourd’hui.  

Personnellement je veux bien des efforts et partager plus avec ceux qui ont moins, mais j’aimerais que ceux qui bénéficient des 15 milliards annuels de cadeaux fiscaux soient également sollicités. Mais de ça il n’en est pas question pour Mr le Président dont la maxime préférée doit être « les copains d’abord ». 

En 2009 essayer quand même d’être heureux, car comme disait Voltaire « J’ai décidé d’être heureux car c’est bon pour la santé » ! 

 

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire