Format d'article

LABEL VERT vendéen

Les organisations professionnelles agricoles et le Conseil Général, engagent avec le LABEL VERT une démarche de qualification des exploitations agricoles avec comme principaux objectifs : promouvoir une agriculture raisonnée, respectueuse de l’environnement, favoriser le dialogue et la communication ( ?).

Ce LABEL VERT, qui n’existe absolument nulle part ailleurs en France ( !) est donc décerné et contrôlé par une délégation composée du Conseiller général, d’un membre du personnel de la chambre d’agriculture et d’un représentant agricole.

C’est dans ce contexte que j’ai effectué ma première visite de « contrôle » à la ferme de La Veillonnière de Saint Florent Des Bois.

2003_0101labelvert0006.JPG

 Nous avons pu vérifier les bonnes pratiques en termes d’élevage (par exemple le contrôle des effluents), à la Veillonnière l’exploitant a investi dans le lagunage ; apprécier le cadre de vie et le paysage, en l’occurrence la ferme jouit d’une remarquable intégration paysagère, de haies bocagères superbes et d’une mise en valeur du bâti ancien qu’il faut souligner.

Il est dommage que ce label vendéo/vendéen créé de toute pièce par le conseil général de La Vendée n’apporte rien en dehors de son périmètre, qu’il n’offre aucune prime récompensant les efforts de l’agriculteur ou aucune aide à celui qui voudrait améliorer son exploitation ; on peut s’interroger une fois de plus sur ce « coup de com » villiériste lancé en 2000 et qui ne semble pas aujourd’hui avoir une grande audience dans le département.

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire