Format d'article

Mouvement « pro-vie » : attention danger

Alors que nous avons tous encore en mémoire la souffrance et la fin atroce de Chantal Sébire (cette femme qui avait écrit à N Sarkozy pour lui demander le droit de mourir dignement), cette semaine avait lieu , devant une dizaine d’hôpitaux français (dont celui de La Roche Sur Yon) des manifestations de militants de l’association  Alliance pour les Droits de la Vie, qui sous couvert de réclamer plus de soins palliatifs, militent en réalité contre l’euthanasie.  La presse locale relayait l’événement, sans chercher d’ailleurs à creuser un peu plus les objectifs de cette association fondée par Christine Boutin en 1993, opposée au PACS, à l’avortement, à la contraception, à l’euthanasie et à l’homoparentalité, elle constitue le principal lobby pro-vie français. 

Ce lobby pro-vie ne nous est pas inconnu à la Roche sur Yon, puisqu’il avait réussi à installer la « fameuse » Maison d’Ariane, financée intégralement par l’argent public du Conseil Général afin de lutter contre l’IVG selon les idéologies villiériste.  L’histoire s’est tragiquement terminée par l’incarcération, la condamnation de son directeur pour viols et agressions sexuelles ; pour mémoire cette maison était destinée à accueillir des femmes enceintes afin qu’elles accouchent et qu’elles abandonnent leur enfant à l’adoption au lieu d’avorter. Voici ce que relatait la presse  présente au procès : « En effet, celui qui avait été embauché, sur un coup de fil, par le conseil général, a été bombardé directeur d’un foyer maternel sans période d’essai ni vérification de CV. «Si tous ces gens avaient enlevé la boue qu’ils avaient devant les yeux, M. Baudry aurait été stoppé bien avant, car il n’avait rien à faire dans le monde social», résume Me Verdu. Libération – 3 mars 2007 » 

Au cours d’une enquête menée en janvier 1995, près de 1000 questionnaires ont été soumis au mouvement provie : soit directement lors de commandos et sittings devant les cliniques, soit en étant envoyés à des adhérents provie via leurs associations. Fin janvier 1996, 220 questionnaires étaient réceptionnés dont 203 utilisables. Extrait :  

Affinités politiques et religieuses 

A la question : de quel parti vous sentez-vous le plus proche ? Deux partis ressortent :  

– 44% des provie se disent proches du FN ;

– 33, 3% du Mouvement pour la France de Philippe de Villiers

– 2% pour divers partis d’extrême droite, soit un total de près de 79,3% de personnes proches de cette mouvance de la droite conservatrice et radicale. 6,6% sont au RPR, 11,6 % à l’UDF, 2% au PC et 0,5% au PS.

 Côté personnalités, la vie privée de Jean-Marie Le Pen, apparaissant comme immorale aux yeux de beaucoup de traditionalistes, il n’obtient que 20% des avis favorables contre 22% pour Philippe de Villiers.

Concernant leurs lectures, peu de provie lisent la presse généraliste. Le quotidien le plus lu étant Présent par 32% des personnes interrogées, suivi de Famille chrétienne par 24%.

 En fait, ils sont plutôt amateurs de feuilles traditionalistes ou lefevristes comme Iota Unum (qui se positionne contre « la messe judéo-chrétienne de Mgr Lustiger »), Fideliter (qui propose des dossiers sur l’invasion des israélites en France) ou encore le Courrier de Rome (qui rappelle que selon Saint-Paul « les juifs sont ennemis du genre humain »). Sont aussi très lus, l’Homme nouveau, la Nef, Monde et vie… Sur le plan religieux, tous les militants se définissent comme croyants, 34% se disent catholiques, 18 % comme traditionalistes ayant rompu avec l’Eglise, 13 % comme traditionalistes dans l’Eglise. Enfin, 6% d’entre eux sont protestants et 4% charismatiques. 

Etre provie  : Nous avons demandé aux  provie de se positionner sur plusieurs aspects du « respect de la vie ». 99% sont défavorables à l’avortement en cas de viol, à l’avortement si la vie de la femme est en danger, à la contraception, aux distributeurs de préservatifs et aux lois sur la bioéthique. À l’inverse, ils sont très globalement favorables à la contraception naturelle, aux opérations «sauvetage»-commandos, à la suppression de la loi Veil et du remboursement de l’IVG.A noter, la moitié des provie se sont prononcés pour le rétablissement de la peine de mort : 70% y sont très favorables, 24% plutôt favorables et 5% plutôt défavorables.Enfin et en annexe, de nombreux courriers nous ont été adressés avec les questionnaires développant les avis des provie sur les femmes, le droit du sol, l’immigration, le mariage, l’homosexualité qui confirment que le mouvement provie est très nettement partie prenante de l’extrême droite. Fiammetta Venner, paru dans ProChoix n°1 (décembre 1997) 

Mais qu’est-ce qui ne va pas dans ce pays ? la justice reconnait la virginité de la femme comme « une qualité essentielle », elle rend possible l’inscription à l’état civil de tous foetus né sans vie quel que soit son niveau de développement, l’accès à  la contraception est en recul, les droits des femmes s’essoufflent, la laïcité est sans cesse menacée par le chanoine de Latran..

Ce nouvel événement devant l’hôpital m’amène à réclamer l’attention et la vigilance de tous, ce lobby pro-vie est puissant, les militants et militants des droits des femmes doivent rester sur leur garde.

                                           lessor-du-feminisme-dans-le-monde.jpg

Auteur: Sylviane Bulteau

Députée Conseillère départementale de la Vendée

Laisser un commentaire